Un plan stratégique national de mise à disposition de l'oxygène médical (PSNOM) disponible /

Un plan stratégique national de mise à disposition de l'oxygène médical (PSNOM) disponible

Publié le 04 Oct 2021  

Le Ministre de la Santé publique Dr MANAOUDA Malachie a validé ce 22 septembre au Hilton hôtel de Yaoundé le PSNOM( plan stratégique national de mise à disposition de l'oxygène médical.)

Élaboré par un groupe technique d'experts du corps médical avec les partenaires du Ministère de la Santé publique,
Ce plan rentre dans le cadre de la volonté du Gouvernement de renforcer le système sanitaire camerounais et d'offrir aux Camerounais de tout bord des soins de santé de qualité. Il se propose :
* d'installer et mettre en service des réservoirs d'oxygène dans les dix régions du pays;_
*d' installer et mettre en service des centrales de production dans dix hôpitaux régionaux ;
d'améliorer la production en quantité et en qualité d'oxygène médical et de consommables;
de développer des plans et procédures de maintenance des équipements médicaux ;
de fournir des équipements et consommables définis dans le paquet minimum complémentaire;
d"améliorer l'accessibilité financière de l'oxygène médical dans les hôpitaux de District.
Il convient de noter que le PSNOM intervient dans un contexte d'urgence sanitaire liée à la pandémie covid-19, où les besoins en ce médicament deviennent de plus en plus croissants. Sur 27 hôpitaux de référence, seuls trois ( tous à Yaoundé ), possèdent une centrale d'oxygène, 42% et 51% des hôpitaux de district disposent d'une bouteille d'oxygène ou de concentrateurs.
"Une situation qui inquiète surtout que le pays se prépare à une éventuelle troisième vague avec une probable circulation du variant Delta tant redouté , du fait de sa sévérité qui induit une consommation plus accrue de l'oxygène" ,a indiqué le Ministère de la Santé publique.
D'où la nécessité d'une action rapide et conjointe.
Le PSNOM pilonné par le Ministère de la Santé publique se donne donc pour mission de résorber ce manque d'oxygène au Cameroun, pour l'instant présent et à venir, afin de réduire le nombre de décès liés à l'hypoxémie( diminution de la quantité d'oxygène dans le sang) et l'hypoxie(insuffisance d'oxygène dans les tissus pour assurer les fonctions corporelles ).
A la suite de cette validation , un don de cinquante mille tests a été remis au Dr MANAOUDA Malachie par le partenaire CHAI(clinton Health access initiative)

Marcelle ÉPÉE/Celcom Minsanté

Administration Centrale, Dossier spécial, Actualités

Cérémonie de prés...

Rechercher un document

Nos Partenaires