Centre National de Transfusion Sanguine Le Pr. TETANYI EKOE et MAINA DJOULDE entrent en scène /

Centre National de Transfusion Sanguine Le Pr. TETANYI EKOE et MAINA DJOULDE entrent en scène

Publié le 04 Oct 2021  

Le Président du Comité de Gestion et le Directeur Général Adjoint du CNTS ont été installés le 22 septembre 2021 dans leur fonction respective par le Ministre de la Santé Publique en présence de son homologue des Transports publics.

Principales recommandations adressées aux élus du jour, le Pr. TETANYI EKOE et MAINA DJOULDE et par ricochet à l’ensemble du staff managérial du Centre National de Transfusion Sanguine par le Ministre de la Santé Publique : identifier et intégrer les locaux provisoire, procéder à la finalisation de l’organigramme, préparer un plan d’action, conduire des études actualisées des coûts de mise en place du Centre National de Transfusion Sanguine. Toutes ces actions doivent être réalisées en urgence pour que le CNTS soit rapidement fonctionnel et productif, a martelé le Dr. MANAOUDA Malachie. Auparavant, il aura présenté la situation préoccupante qui est celle de la transfusion sanguine dans notre pays. Faisant savoir que le nombre de femme qui continue de perdre la vie en couche, faute de sang disponible est encore important. Soit 40% de décès maternels enregistrés chaque année. Les besoins annuels en produits sanguins sont estimés à 400 000 poches de sang. Or, les capacités de collecte sont limitées jusqu’ici à 100 000 poches de sang, soit un gap de 300 000 poches de sang à combler.

Tout en indiquant que le Pr. TETANYI EKOE, l’ancien conseiller médical de l’hôpital central de Yaoundé et ancien doyen de la Faculté de médecine et des sciences biomédicales ainsi que l’ex-Inspecteur Général des Services Administratifs au Minsanté MAINA DJOULDE ont le profil de l’emploi, le patron de la Santé va insister pour souligner que dans la pratique médicale le sang est un produit unique et sans substitut pour mettre en évidence l'espoir et les attentes qui sont fondés sur leurs personnes. Par la suite, il va rappeler les missions de cette structure qui sont entre autres : assurer la disponibilité et l’accessibilité des produits sanguins sur toute l’étendue du territoire national ; assurer la promotion et le marketing social en faveur du don éthique de sang ; de procéder à la collecte, à la qualification biologique, à la préparation, à la conservation, au stockage et à la distribution des produits sanguins ; la sécurité transfusionnelle ; la formation des personnels techniques de la chaîne transfusionnelle ; à la recherche dans le domaine de transfusion sanguine.

Lorsqu’intervient la phrase rituelle : « Je vous déclare officiellement installés dans vos fonctions », une salve d’applaudissements balaie la salle de la Croix-Rouge qui pour l’occasion reçoit un carré des majestés représentants les quatre aires culturelles du Cameroun.

La remise des bouquets de fleurs est rythmée par des chansons en langue Sawa élevée par un autre carré de dames vêtues de « Kaba Ngondo », en hommage au Président de la République.

Pour rappel, le Président du Comité de Gestion et le Directeur Général Adjoint du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) ont été portés à leurs nouvelles fonctions par les décrets N° 2021/496 du 30 août 2021 et N° 2021/495 du 30 août 2021 signes par le Président de la République.

✒️CT/Celcom/MINSANTÉ

Administration Centrale, Dossier spécial, Actualités

Cérémonie de prés...

Rechercher un document

Nos Partenaires