Leurs avis… /

Leurs avis…

Publié le 11 Jul 2022  

Manaouda MALACHIE, ministre de la Santé Publique

« Une amélioration inévitable de la qualité de vie des populations »

« Je voudrais déjà remercier M l’Ambassadeur qui nous fait l’amitié et l’honneur de venir jusqu’à Mokolo pour l’inauguration de cette nouvelle installation sanitaire. Ceci témoigne de la qualité  de la longue histoire commune qui lie notre pays à cet ordre religieux qui est l’un des plus respectables au monde. Et c’est fort de tous ces liens que nous avons consenti de cofinancer la construction de cette structure destinée en priorité aux femmes enceintes et aux nouveau-nés, mais également à apporter une amélioration inévitable de la qualité de vie des populations dans le Mayo-Tsanaga et dans l’Extrême-Nord en général. C’est le souhait de notre Chef de l’Etat, le Président Paul BIYA pour tout Camerounais où qu’il se trouve, et pour tous ceux se meuvent sur l’ensemble de notre territoire. Cet ouvrage qui est de très bonne qualité ne demande plus qu’à être bien entretenu. C’est la raison pour laquelle j’appelle toutes les populations qui sont les premières bénéficiaires à une grande responsabilité afin que cette infrastructure sanitaire reste le plus longtemps possible un joyau pour la Région et pour le pays. »

M Jean Christophe HEIDSIECK, ambassadeur de l’Ordre Souverain et Militaire de Malte au Cameroun

« Je suis satisfait par la qualité de l’infrastructure. Il faut que les populations se l’approprient. »

« Ces relations sont très anciennes et je dirais que c’est pour cette raison qu’elles sont excellentes. Le Cameroun dans les années ’60 a été d’ailleurs le premier Etat africain à reconnaître l’Ordre de Malte. Voilà pourquoi dans notre désir d’amélioration de la qualité de vie des plus pauvres et des déshérités, nous n’avons pas hésité à l’époque à nous tourner vers ce pays. Et ils ont aussitôt épousé notre démarche quand nous avions pensé que la localité de Mokolo, qui avait déjà un assez fort taux de natalité, méritait un peu plus d’attentions dans le domaine de la santé de la mère et de l’enfant. En 1978, nous avons gracieusement obtenu ces terrains. Et jusqu’à ce jour, nous continuons d’œuvrer ensemble pour améliorer le plateau technique sanitaire de la Région. Pour la maternité qui nous rassemble aujourd’hui, et dont la première pierre a été posée il y a deux ans, je ne peux qu’exprimer toute ma satisfaction parce que le travail a été très bien fait. Maintenant, et nous en avons déjà parlé avec Monsieur le Ministre, il reste important de parfaire le travail de prospection et de sensibilisation auprès des populations qui devraient briser certains a priori, pour se rapprocher de cette structure sanitaire destinée à améliorer considérablement les conditions de reproduction naturelle dans cette partie du pays. Les populations doivent définitivement se l’approprier. »

Administration Centrale, Dossier spécial, Actualités

Cérémonie de prés...

Rechercher un document

Nos Partenaires