Visite de l’hôpital régional de Bertoua : la vieille dame résiste à l’usure du temps. /

Visite de l’hôpital régional de Bertoua : la vieille dame résiste à l’usure du temps.

Publié le 07 Jul 2021  

Le personnel soignant a réservé au Dr. MANAOUDA Malachie un accueil des plus chaleureux. Dr. Huguette NGUELE MEKE AKAMBA, Directeur de l’hôpital régional de Bertoua va d’abord conduire le patron de la Santé dans le laboratoire de biologie moléculaire. Si les plateformes pour les analyses de la charge virale du VIH et du Covid-19 existent, il est constaté un besoin en réactifs et en équipements pour le premier et la nécessité d'un poste de sécurité moléculaire pour le second. Des instructions sont données, séance tenante, afin de résoudre au plus vite, ces problèmes. Au service d’imagerie, si un nouvel appareil de radiologie est installé, le scanner par contre est en panne. Ce qui cause un réel désagrément aux patients qui sont référés à Yaoundé. Par ailleurs, l’infrastructure construite en 1974 connait un gros souci d’étanchéité. Le Ministre instruit de lui soumettre dans les meilleurs délais une évaluation des travaux à effectuer.

Au centre d’hémodialyse, des appareils récemment installés permettent de prendre en charge 25 patients suivant un planning déterminé. Mais un besoin en ressources humaines spécialisées est nécessaire pour un fonctionnement optimal. Dans les locaux du nouveau bâtiment dédié à la gestion du Covid-19, aucun malade interné contre 24, il y’a deux ou trois mois. Dr. FONKOUO, chef de l’Unité de prise en charge Covid-19 fait savoir que des cas positifs ne nécessitant pas une hospitalisation sont encore enregistrés au laboratoire.

Séance de travail avec les responsables des structures de santé et des partenaires.

Le Dr. MANAOUDA Malachie introduit son propos par un appel à la vaccination afin de mieux se protéger et protéger ses proches contre le Covid-19. Après quoi, les uns et les autres prennent la parole pour présenter l’état des lieux des infrastructures, des équipements et du fonctionnement des structures de santé de la Région du soleil levant, tout en mettant en exergue, les difficultés rencontrées. En réponse, concernant les matériels médicaux, le Minsanté promet que ceux disponibles en magasin, au niveau central et qui font l’objet de sollicitation, pourraient être mis à leur disposition dès le lundi 07 juin prochain.

Cependant, le Ministre MANAOUDA va insister sur quatre points. En premier lieu, les agressions sur les personnels soignants. La patron de la Santé va souligner que les auteurs de tels actes devront dorénavant être traduits devant les tribunaux. En deuxième lieu, il va s’insurger contre les spécialistes qui abandonnent les malades à leur sort et va instruire les responsables des formations sanitaires de lui transmettre de manière périodique les fiches de présence des spécialistes. Aux autorités locales, il leur demande d’exiger désormais de ces derniers une autorisation de sortie de la ville. En troisième point, le Minsanté va mentionner que les hôpitaux doivent réaliser des investissements sous fonds propres afin que l’État s’occupe des travaux lourds. Enfin, il va clairement indiquer que les problèmes relevant du fonctionnement classique de tous les hôpitaux de l'Est devraient être examinés au cours de la conférence des hôpitaux au niveau régional.

 

_C.T/Celcom/MINSANTÉ

Administration Centrale, Dossier spécial, Actualités

Cérémonie de prés...

Rechercher un document

Nos Partenaires