Accueil / Administration Centrale / Division de la Coopération / Partenariat public-privé : Le pavillon Samuel Eto’o Fils renforce la qualité des soins en matière de pédiatrie à l’Hôpital laquintinie de Douala. /

Partenariat public-privé : Le pavillon Samuel Eto’o Fils renforce la qualité des soins en matière de pédiatrie à l’Hôpital laquintinie de Douala.

Publié le 10 May 2017  

Le Pavillon « Samuel Eto’o Fils » de l’hôpital Laquintinie de Douala a été rétrocédé officiellement le 08 mai 2017 au cours d’une cérémonie riche en couleur, présidée par le Ministre de la Santé Publique en présence du Gouverneur de la Région du Littoral et du donateur Samuel Eto’o Fils.

Ce pavillon qui comprend 48 lits est dédié aux urgences et à la réanimation des enfants. Il va permettre de renforcer la qualité des soins de santé en matière de pédiatrie. Constitué de lits d’hospitalisation, d’une salle de déchoquage, d’une photothérapie, d’un service diététique, d’une salle de réunion, des  bureaux de médecins et de plusieurs blocs de consultation, l’édifice peint en bleu et blancs, couleurs de l’Hôpital Laquintinie est situé entre le haut standing et l’économat.

Quatre principales allocutions ont ponctué cet évènement. D’abord celle du Docteur Fritz Ntoné Ntoné, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala, par ailleurs Président du comité de gestion de l’Hôpital laquintinie, qui a souligné le geste de cœur et la générosité du donateur.

Le Directeur de l’Hôpital Laquintinie, Louis Richard Njock, a présenté la structure et s’est engagé à en faire bon usage.

Pour le donateur, ce geste est sa modeste contribution au développement de son pays. « Ce pavillon est à vous, c’est pour les citoyens  que vous êtes, c’est l’accomplissement d’un rêve pour un monde solidaire. Apporter du sourire aux enfants est la chose la plus merveilleuse. En outre, le pavillon va contribuer de manière efficiente à réduire le taux de mortalité infantile au Cameroun ». dira le donateur.  

André Mama Fouda quant à lui a indiqué que le geste de Samuel Eto’o est un appel à la solidarité agissante des uns et des autres. « Ce n’est pas la première fois que ce fils du pays fait un geste à l’endroit du secteur de la santé. Il avait offert par le passé une ambulance médicalisée avec des équipements appropriés.  Je profite encore de cette occasion, pour promouvoir le partenariat public-privé. Je lance également un appel à l’endroit des personnels hospitaliers. Je leur demande de maintenir ce pavillon en son état, de mettre un accent sur l’accueil et de prendre soins des petits malades » dira André Mama Fouda.

Rappelons que le pavillon Samuel Eto’o Fils qui donnera une réponse pédiatrique aux décès infantiles a coûté la bagatelle somme de 700 millions de francs CFA.

 

Développement des infrastructures de santé, Dossier spécial, Actualités

CHRACERH : La féc...

Rechercher un document

Nos Partenaires