Accueil / Administration Centrale / Centre des Urgences de Yaoundé / Les 365 jours du Centre des Urgences de Yaoundé /

Les 365 jours du Centre des Urgences de Yaoundé

Publié le 17 Aug 2016  

Madame le secrétaire général du ministère de la santé Publique a présidé le 17 août 2016 en lieu et place du ministre, la cérémonie de lancement des activités marquant le premier anniversaire du centre des urgences de Yaoundé.

Une cérémonie riche en couleur ponctuée par des intermèdes. 18 août 2015 - 17 août 2016, 365 jours au service des populations. Dans son mot de présentation du bilan de ce premier anniversaire, le directeur dudit centre, Docteur Louis Joss Bitang, a rappelé que la formation sanitaire emploie 345 personnels répartis comme suit : 41 médecins dont 17 spécialistes, 195 personnels médico-techniques, 41 personnels administratifs, 68 personnels d'appui et 09 coopérants coréens. Il est à rappeler que 56% du personnel est recruté par le centre des urgences et  44% de la Fonction Publique. La formation sanitaire a une capacité de 50 lits avec possibilité d'extension à 100 lits en cas d'afflux massif des patients. Le centre possède un plateau technique de référence à savoir : un scanner 16 barètes avec imprimante couleur; une échographie multifonction dotée de quatre sondes; deux appareils radio mobile et fixe numérique; des pompes à infusion et pousse seringue électrique; des scopes multiparamétriques en réanimation et soins intensifs; des respiratoires; deux salles d'opération munies de tables et deux ambulances médicalisées etc.

Concernant la prise en charge des urgences médico-chirurgicales, le Cury a reçu un total de 15802 patients  soit en moyenne 1316 patients/mois ou 43,89 patients/jours. Sur les 15802 patients, 6534 patients soit 41% ont été reçus en situation d’urgence vitale. 2748 patients en urgence vitale ont été  admis dans les services de réanimation et de soins intensifs avec une mortalité globale estimée à 3,87%   soit en valeur absolue 191 décès enregistrés en 01 an sur les 15.802 patients reçus. Ce taux de mortalité reste comparable à celui observé dans les grands centres d’urgence où la mortalité oscille entre 3,5 et 4,5%. 

Pour ce qui est  des urgences extrahospitalières, le Cury a effectué 585 déplacements pour secourir les accidentés de la voie publique, soit pour transporter les patients en situation difficile  à domicile et l’Hôpital central de Yaoundé a pleinement joué son rôle de premier partenaire du Cury en accueillant   264 patients venant du Cury pour la suite de leur prise en charge. 

Dans son mot de lancement des activités, Pr Koulla Shiro Sinata, secrétaire général du ministère de la santé Publique a déclaré que le Cury est allé au-delà de l’atteinte des objectifs. Elle a de ce fait félicité toute l’équipe dirigeante au nom du ministre tout en les encourageant à œuvrer davantage à l’amélioration et à la qualité des soins donnés aux usagers afin de garder une image positive de ladite formation sanitaire.  S’adressant particulièrement au directeur, elle a déclaré « le ministre vous engage à tirer davantage des mutations en cours dans le secteur de la santé, notamment celle sur la réforme hospitalière  et à participer aux travaux visant à mettre en place la couverture sanitaire universelle ».  Concernant le payement des frais médicaux, elle a rappelé que « Comme vous le savez, la santé n’étant pas encore gratuite au Cameroun, le ministre de la Santé Publique avait précisé ici il y’a un an à l’ouverture officielle de ce centre, que la prise en charge du patient est inconditionnelle et sans payement de frais à l’entrée. Toutefois, le malade qui jouit  de minimum 72 heures pour son traitement devra régler sa facture à sa sortie. C’est le lieu pour nous de sensibiliser les populations pour que les populations  sachent qu’effectivement le Cury remplit ses missions et qu’elles remplissent aussi  les leurs ».

La cérémonie s’est achevée par une visite des stands.

Développement des infrastructures de santé, Dossier spécial, Actualités

CHRACERH : La féc...

Rechercher un document

Nos Partenaires